Objet du mois : MAI 2022

Planche à imprimer

©Metz A. , Musée Français du Pétrole, SYCOPARC

Dimensions : Longueur : 26,5 cm ; largeur : 18 cm

Matériaux : Métal

Date : après 1952

Dès 1949, les coûts d’exploitation du site de Pechelbronn ont augmenté de 33% suite à l’inflation et le soutien de l’Etat a baissé de 17% (période 49-51). Le 1er octobre 1951, pour faire face à cette situation, la direction prend la mesure de réduire l’effectif de 300 personnes. Un mouvement social se met en place pour protester contre la réduction des effectifs qui entraînerait par la suite une fermeture du site. Dès janvier 1952, des pétitions, des grèves, des manifestations ont lieu. On distribue des tracts.

La planche à imprimer ayant servi à l’impression de ces tracts est conservée dans les collections du musée. L’estampe montre au premier plan la mort, symbolisée par un squelette en train de faucher. A l’arrière-plan se détache une vue panoramique de la raffinerie de Merkwiller, avec sa voie ferrée occupée par de nombreux wagons citernes, ses gros réservoirs, de nombreuses cheminées s’élevant haut dans le ciel, diverses tours de refroidissement et bâtiments. Cette vue est ponctuée par des derricks, au loin. La vue est concentrée pour donner une impression de gigantisme et accentuer le sentiment de catastrophe sociale. Et en grand, encadrant la représentation, le texte qui appuie ce sentiment : « ARRET !!! de PECHELBRONN MORT du Nord de l’Alsace ».

Malgré différents mouvements sociaux et pétitions, la Pechelbronn S.A.E.M. décide d’arrêter le pompage d’huile brute en 1963 et le site fermera définitivement en 1970.

N° d’inventaire : PECH.1999.0.34